22/04/2012 05:38

NR : Article de Michel GAVRILOFF

Judo - 18e tournoi international de la ville de Niort

 

BELLES COULEURS LOCALES                 

Sur ce mouvement, Julien Vinolo (Judo Club Niortais) marque un point décisif qui le propulse en finale des moins de 60 kg. - (Photo cor. NR, Pierre Toucheteau

 

 

Nouvelle emprise parisienne cette année à Niort mais les locaux ont tiré leur épingle à l’image de Patrick Mercier et Julien Vinolo (JCN)                                                                                                                                                                                                Le tournoi international de la ville de Niort a remporté encore cette année un beau succès sportif. Une fois de plus les clubs parisiens ont montré la densité du judo francilien en trustant la plupart des titres. Le plateau masculin en dépit de nombreuses défections a réuni 212 combattants avec des catégories plutôt relevées en -60 kg, -73 kg et -81 kg. Et même dans les catégories extrêmes notamment chez les + de 100 kg, le niveau était relevé.
Du coup on doit saluer comme il se doit la performance de Patrick Mercier qui après avoir écarté Medhi Kemouche, vainqueur du tournoi l'an passé dans cette catégorie des lourds ne s'est incliné qu'en finale contre Jean-Sébastien Bonvoisin de Sainte-Geneviève le dernier judoka français à avoir battu Teddy Riner, notre champion du monde en compétition. Le club de Sainte-Geneviève-des-Bois s'est une nouvelle fois taillé la part du lion remportant deux titres chez les masculins et trois podiums. Poissy a montré sa solidité avec le titre en moins de 100 kg de Seba Thiam.                                         

Vinolo retrouve Goulet                                                                                                                                                                                                                                                        L'autre grosse performance niortaise a noté, c'est la place en finale de Julien Vinolo. Le professeur de Mauzé et Marigny, licencié depuis cette saison au JC Niort a buté en finale contre son ancien partenaire d'entraînement à UJ 37 Tours, Sylvain Goulet qui était le favori de cette catégorie très relevée. Le Bisontin Alexandre Lhomme a justifié son statut de favori en dominant la catégorie des -90 kg.
Les féminines étaient pour leur part 65 combattantes, à une unité le même nombre que l'an passé. Les clubs parisiens ont exercé la même domination. Bon parcours chez les féminines de Claire Gobbi qui est parvenue en demi-finale où elle a été sèchement battue sur ippon par Myriem Samraoui du Red-Star Montreuil qui remporte la catégorie des -48 kg en battant en finale la Rochelaise Amélie Gilly. Les judokas du Luxembourg pour une première participation se sont bien comportés sur ce tournoi avec une mention particulière pour les féminines qui se sont offert deux des trois podiums glanés avec une belle deuxième place pour Manon Dubarch. Dans une catégorie réduite en nombre de combattantes en + de 78 kg, la Thouarsaise Sophie Métais prend la troisième place.

Cor. NR, Michel Gavriloff